àà===========

Bustes d'empereurs ] Sarcophages ] Four-à-chaux ] Divinités ] Mosaïques ] Statues ] Hercule ] Récipients ] Bijoux ] Bronzes ] Objets domestiques ] Autels ] Fabrication des autels ] Feuilles votives ] [ Objets divers ]

Toulouse

Le musée St Raymond  -  Objets divers

 

Fnsemble de fragments d'enduits peints.
I° - III° siècle.
Fond d'une tranchée de canalisation tardive : les fragments aient été utilises pour régulariser le fond de la tranchée et servir de lit de pose à la canalisation.
Station Les Carmes 2002
À mesure que la romanisation avance, à partir du Ier siècle avant notre ère, le sud de la Gaule se dote d'habitations imitant le modèle des demeures romaines De nombreuses découvertes permettent d'appréhender leur décor et notamment les enduits peints qui agrémentaient les murs.

Les peintures romaines sont réalisées selon la technique de la fresque : les pigments sont appliqués sur un mortier encore frais, composé de chaux et de sable. appliqué en plusieurs couches. Ce procédé permet une meilleure tenue et un éclat plus durable des coloris.
Des terres colorées constituent la majorité des pigments utilisés. Elles permettent d'obtenir des jaunes et des bruns. mais aussi des verts et des rouges : ainsi l'ocre jaune chauffé se transforme en hématite, d'un rouge intense, la suie et la poudre de charbon sont utilisées pour les couleurs foncées, alors que l'on ajoute de la calcite aux pigments pour obtenir des teintes plus claires. Les motifs blancs sont en général obtenus en laissant l'enduit non peint.

Tambour d'une colonne ou d'un autel circulaire représentant trois femmes drapées terrassant une femme nue, accompagnée d'un vieillard armé d'un poignard.
Découvert en 1 841, dans la propriété de M. Tholossany au lieu-dit « Las Bordes» », près de Rabastens (Tarn) Ier siècle ap J -C. ?

• Chapiteau corinthien et colonne à cannelures torses peu profondes

• Chapiteau "ionique" et colonne ornée de pampres

• Chapiteau composite, colonne à cannelures torses profondes et base.

Toulouse. Ancienne église de la Daurade, démolie en 1761. IVe ou Ve siècle.

Bloc d'un haut-relief représentant deux Amazones au combat, l'une d'elles se saisit d'un Grec.
Toulouse

Découvert dans la Garonne au XVIIème siècle.

Bas-relief : le rapt de Proserpine.

Chiragan. Haut-Empire.

Surgissant, sur son quadrige, d'une crevasse ouverte dans un champ de Sicile, le dieu des enfers et des forces souterraines Pluton enlève Proserpine, dont il est épris. Minerve, armée, affronte Mercure qui indique la route des enfers à l'attelage conduit par un amour-cocher. Un autre personnage féminin essaie d'arrêter les chevaux.

 

Relief : assemblée de philosophes?

Chiragan
II° ou III° siècle
A gauche, en haut, Pythagore (?), en bas Socrate (?)
A droite, au autre philosophe (?)

Manche sculpté au centaure
Ivoire d'éléphant taillé et sculpté
Fin du Ier ou IIème siècle
Le centaure Chiron est assis sur un rocher soutenu par un trépied delphique terminé en griffes de félin et sommé de chapiteaux ornés de personnages dansant, dont un satyre et une ménade ; frise de masques bachiques sous le trépied.
Ce décor évoque le mythe de Dionysos-Bacchus.

Toulouse

Le musée St Raymond Objets divers

 


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact