Revenir au menu principal

Parcours Sixièmes détaillé

PARCOURS simplifié Les dieux

Le Nil Le pharaon L'écriture Les dieux Momification Les tombes Les temples
L'agriculture La société Symboles Le chat Chronologie Cartes Evaluations

LA  RELIGION  -  LES  DIEUX

Un mot mal connu ? double-cliquez dessus pour ouvrir le dictionnaire Alexandria

LA  RELIGION

- Les Egyptiens : "les plus religieux de tous les hommes" (Hérodote)
La religion est très importante pour les Egyptiens de l'Antiquité, tout s'explique à partir d'elle, elle est la raison d'être de chacun.

- Des dieux par milliers
Primitivement, chaque province, chaque ville, chaque village avait ses propres dieux, puis certains dieux sont devenus plus célèbres que d'autres car leur ville a pris de l'importance dans le pays. Ainsi, Amon, simple divinité de Thèbes au départ, a pris une dimension nationale quand les pharaons ont résidé à Thèbes.
Quand une religion compte plusieurs dieux, on dit qu'elle est polythéiste (poly : plusieurs - théiste : dieu). La religion égyptienne est donc, avec sa multitude de dieux, on ne peut plus polythéiste. Toutefois, certains pensent que la religion égyptienne a un caractère monothéiste (croyance en un seul dieu) car si les dieux sont d'aspect et de nom différents, ils ont les mêmes caractères divins et procèdent d'un même créateur. On parle aussi de monothéisme  quand un pharaon, Aménophis IV (Akhénaton), a tenté d'imposer la croyance à un dieu unique : le disque solaire Aton. Mais cette tentative fut de courte durée, les prêtres et le peuple étant restés attachés aux autres dieux qu'ils avaient l'habitude de vénérer.

- Une religion compliquée
Il est difficile d'aborder la religion égyptienne car elle a été pratiquée pendant plus de 3000 ans par les Egyptiens et pendant cette longue durée il y a eu nécessairement des changements. De plus, un même dieu peut être représenté de plusieurs façons et des dieux différents peuvent porter les même attributs (les mêmes signes de reconnaissance). Comme nous l'avons dit plus haut, la religion a un caractère très local et on ne peut jamais généraliser pour toute l'Egypte. Chaque dieu fait référence à un lieu précis et une époque déterminée.

- L'importance des animaux : la religion égyptienne accorde une grande importance aux animaux : le bélier, la vache, le taureau, le cobra, le vautour, le crocodile, le chat, l'ibis ... Mais l'animal n'est pas adoré en tant que tel, on honore à travers l'animal le symbole, la puissance qu'il est censé incarner ou le dieu qui prend sa forme. Les dieux ne disent jamais leur vrai nom et ne montrent jamais leur vraie forme afin qu'on ne puisse utiliser la magie contre eux.

- La représentation des dieux : Au départ, les dieux sont représentés sous une forme animale, mais très vite, vers 3100 av JC, les dieux sont aussi figurés sous forme humaine. Puis, vers 2700 av JC, ils sont représentés sous un mélange humain-animal (un corps d'homme et une tête d'animal par exemple).
Un même dieu peut être représenté de façon différente : Hathor peut apparaître sous la forme animale (une vache), sous la forme humaine (une femme) ou un mélange des deux (une femme avec une tête de vache). De même, Amon peut être représenté sous la forme humaine, sous celle d'un bélier ou d'un homme à tête de bélier.

Hathor sous la forme humaine Hathor sous la forme animale Hathor mi-humaine, mi-animale

Les dieux possèdent des attributs spécifiques qui peuvent aider à leur identification, ils tiennent également dans les mains les signes de leur pouvoir : sceptre ouas, croix de vie ankh, mais les couronnes dont ils sont coiffés sont interchangeables.
Les dieux sont à l'image des hommes, ils ont une âme, ne sont pas parfaits, se querellent, se font la guerre, se marient, ont des enfants et meurent même, mais comme ils ont droit (comme les hommes) à la résurrection, ils ne meurent jamais définitivement.

- Une religion utilitaire : les Egyptiens attendent des dieux une aide dans toutes leurs activités humaines, ils leur apportent des hommages en remerciement de leurs bienfaits (la vache nourricière, le soleil qui permet la vie, le sycomore qui donne l'ombre...) ou pour se concilier leur malveillance (le serpent, le crocodile, la lionne, l'hippopotame...)

- les regroupements de dieux : la triade est un regroupement de trois dieux sur le modèle familial "père - mère - fils"
La triade la plus connue : Osiris, Isis, Horus.

- Le mythe d'Osiris : il met en scène la lutte entre Osiris (le Bien) et son frère Seth (le Mal).
Lecture
Geb, dieu de la terre, et Nout, déesse du ciel, donnèrent naissance à quatre enfants : Osiris, Seth, Isis et Nephthys.
Nephthys épousa son frère Seth, Osiris épousa sa soeur Isis (voir le tableau de la création).
Pendant son règne, Osiris commença par délivrer les Égyptiens de la misère et de la sauvagerie, leur fit connaître l'agriculture, leur donna des lois et leur apprit à honorer les dieux
et l’ordre universel (la Maât), puis il s'en alla par toute la terre apporter la civilisation.
Pendant son absence, Isis assurait le pouvoir, mais à son retour Seth
, jaloux d’Osiris, monta un complot contre lui. Il fit fabriquer un coffre aux dimensions d'Osiris et lors d'un banquet, auquel il avait invité Osiris, il promit de l'offrir à quiconque s'y allongerait et le trouverait à sa taille.
Osiris, pensant gagner le coffre, s'y allongea. Seth et ses complices refermèrent alors le couvercle et jetèrent le coffre contenant Osiris dans le Nil.
Isis prit les habits du deuil et chercha le corps d'Osiris (
c'est la première quête d’Isis). Après une longue recherche, elle le retrouva sur la côte phénicienne où un sapin, en poussant autour du coffre, l’avait protégé. Avec l’aide du roi de Byblos, Isis reprit le cadavre d’Osiris et le ramena en Égypte. Grâce à sa magie, Isis réussit à ranimer un moment le corps de son mari, juste le temps de concevoir leur fils Horus. Isis se réfugia avec son nouveau-né et le cercueil d’Osiris dans les marais du Delta, à Chemnis.
Mais Seth, une nuit où il chassait, découvrit le cercueil par hasard ; il partagea le cadavre d'Osiris en quatorze morceaux qu'il dispersa dans le Nil.
Isis se mit à la recherche des morceaux du corps de son mari
(c'est la seconde quête d’Isis). Elle retrouva un à un les morceaux d'Osiris, à l’exception du sexe qui avait été avalé par un poisson, l’oxyrhinque.
Isis, aidée par Anubis, reconstitua le corps de son époux avec des bandelettes (c'est la première momie). A partir de ce moment, Osiris devint le dieu du royaume des morts.
Par la suite, Osiris revint à la vie pour entraîner Horus au combat. Horus adulte chercha alors à venger son père. Le combat entre Horus et Seth dura des jours. Horus fut blessé à l'oeil
, mais grâce à Thot, il retrouva son oeil (appelé "oudjat") et réussit à enchaîner Seth.
Isis ayant pitié de son frère le délia, lui rendit la liberté et l'envoya au désert (Seth devint le dieu du désert).
Horus reprit l’héritage de son père Osiris, c’est-à-dire la souveraineté de l’Égypte.
A ce titre, Horus est l’ancêtre de tous les pharaons.

- L'explication du jour et de la nuit
Pour les Egyptiens, la disparition du soleil faiblissant chaque soir à l'ouest, et sa réapparition vigoureuse à l'est chaque matin, était un mystère. Cependant, ils ont trouvé une explication religieuse à ce phénomène tout en s'appuyant sur les modèles naturels qu'ils avaient sous les yeux :
- La seule voie de communication en Egypte étant le Nil, les Egyptiens ont pensé que le soleil se déplaçait aussi dans le ciel, d'est en ouest, sur une barque (la barque solaire).
- Tous les êtres vivants, humains, animaux, plantes ayant un cycle de vie, les Egyptiens ont pensé qu'il en était de même pour le soleil : chaque jour il renaît le matin et meurt le soir. Le matin, le soleil naissant prend la forme du scarabée Khépri; le midi, au zénith, il prend la forme du puissant dieu Rê-Horakhty; le soir, vieillissant, il prend la forme du dieu Atoum, un vieillard à tête de bélier.
- Le soir, le soleil semble entrer dans le monde souterrain de la terre comme quelqu'un qu'on enterre après sa mort. Comme ce monde invisible est inconnu, les Egyptiens pensent que le soleil affaibli continue sa course sous terre pendant les 12 heures de la nuit sur le fleuve Ourenes qui ressemble au Nil. Mais ce monde souterrain nocturne est un espace dangereux et les forces du mal (le serpent Apophis, des crocodiles, des scorpions...) tentent de s'opposer à la marche du soleil et essaient de le détruire (le reptile tente même d'avaler l'eau du fleuve pour faire échouer la barque : voir ici). Pour triompher chaque jour de ses ennemis, le soleil est protégé sur sa barque par un naos (voir schéma ci-dessous) ou un serpent (Méhen) qui l'entoure de son corps (voir ici et ici); les dieux qui l'accompagnent montent aussi la garde. A la sixième heure de la nuit, le soleil mourant s'enfonce au plus profond de la terre pour atteindre le noun, l'océan primordial qui a donné naissance au monde. Là, le soleil fusionne avec Osiris et se régénère.  A la douzième heure, le soleil peut réapparaître à l'est, plein de force, sous la forme du scarabée. Chaque jour le même cycle recommence. (voir le Livre de l'Am-douat dans la tombe de Thoutmosis III)
La course du soleil, le jour, résume les trois moments essentiels de la vie des hommes : la naissance, la maturité, la vieillesse.
Le passage nocturne du soleil est assimilé au moment de la gestation ou de la germination (la plante renaît après avoir été enfouie dans le sol). Le périple du soleil ressemble à celui d'Osiris qui est le premier à renaître grâce à la momification. Tous ceux qui prétendent à une nouvelle vie après la mort, en premier lieu le pharaon, devront accomplir le même périple que celui du soleil, avec les mêmes dangers.

LES  DIEUX

Les dieux égyptiens sont innombrables. Ci-dessous, les dieux les plus connus.
Tu peux imprimer les images des dieux pour les mettre dans ton cahier (avec l'autorisation de ton professeur) et les colorier en t'aidant de ton livre ou du quest en bas de page.
Pour trouver les couleurs, tu peux utiliser ton livre ou des Savoir-Plus. En cliquant sur les dieux, tu peux les agrandir.

Rê (ou Râ) : le dieu soleil
Créateur, c'est le dieu le plus important d'Egypte. Il est associé à de nombreux autres dieux pour former des divinités encore plus puissantes (ex : Amon-Rê).
Il prend la forme d'un homme à tête de faucon, porte le disque solaire entouré du serpent uræus, la croix ankh, le sceptre ouas.
Savoir-Plus Rê

 

Horus : le dieu du ciel
Fils d'Isis et d'Osiris, dieu du ciel et du soleil, il est le protecteur des pharaons.
Il est représenté sous la forme d'un homme à tête de faucon portant la double couronne avec le serpent uræus. Il tient la croix ankh et le sceptre ouas. Avec sa queue de taureau, il a tous les attributs du pharaon.
Savoir-Plus Horus

Osiris : le dieu de la mort et de la renaissance.
Il est représenté comme un homme momifié au visage vert ou noir (couleurs de la renaissance) coiffé de la couronne blanche de Haute-Egypte enserrée par deux plumes d'autruche. Dans ses mains, il tient les attributs du pharaon :  le fouet et la crosse des bergers. Il porte aussi la barbe postiche.
Savoir-Plus Osiris - Voir aussi plus haut : "le mythe d'Osiris".
 

Isis : la déesse-mère
Isis est la femme d'Osiris et la mère d'Horus, elle est la magicienne qui favorise la résurrection des morts.
Isis est le plus souvent représentée par une femme portant sur la tête le signe hiéroglyphique du trône.
Savoir-Plus Isis


 

Nephthys : la gardienne des morts
Soeur d'Isis et épouse de Seth, elle a aidé à la résurrection d'Osiris.
Avec Isis, elle aide les morts à renaître.
Nephtys est représentée sous la forme d'une femme, portant sur la tête les signes hiéroglyphes de l'enceinte de la ville.
Savoir-Plus Nephthys


 

Hathor : la vache céleste
Déesse de l'amour, de la joie, de la musique.
Elle est la fille du soleil Rê et l'épouse du dieu Horus. Elle peut être représentée sous forme humaine (une femme) ou animale (une vache).
Hathor porte toujours
le disque solaire (elle est la fille de Rê) entouré des deux cornes de la vache. Elle tient dans sa main droite le sceptre ouadj, surmonté par une ombrelle de papyrus qui symbolise la santé et l'éternelle jeunesse.
Savoir-Plus
Hathor

Thot : le dieu de l'écriture et du savoir
Patron des scribes, grand magicien, dieu lunaire
(il remplace le soleil la nuit).
Il est représenté sous la forme d'un homme à tête d'Ibis. Il est coiffé de la couronne atef, porte la croix de vie ankh (comme tous les dieux) et le sceptre ouas. Il peut prendre aussi la forme d'un babouin.

Savoir-Plus Thot

Sobek : le dieu crocodile
Amadoué, il apporte la fertilité et protège le pharaon.
Sobek est représenté soit sous le forme d'un crocodile, soit comme ici sous la forme d'un homme à tête de crocodile coiffé d'une couronne à plumes flanquée de deux uræi.
Savoir-Plus Sobek

Anubis : le dieu de la momification
Anubis est le protecteur des défunts, des tombes et des funérailles. Il dispense aux morts l'offrande funéraire.

Anubis est représenté sous la forme d'un prêtre dont la tête est couverte d'un masque à tête de chien ou  de chacal noir.
Savoir-Plus Anubis

 

Seth : le dieu du désert, du mal
Seth est l'assassin d'Osiris, il
 passe pour ambitieux, comploteur et tente de détruire l'harmonie du monde.
Seth est représenté comme un homme athlétique avec un corps rouge (la couleur du désert) et une tête d'animal indéterminé (âne? chien? girafe?) : un long museau, des yeux clairs, de longues oreilles droites aux extrémités carrées, des cheveux roux (couleur du mal), une queue fourchue.
Savoir-Plus Seth

Ptah : le dieu des artisans
Seuls ses bras sortent de son long manteau momiforme pour tenir le sceptre ouas (la force), la croix ankh (la vie éternelle) et le pilier djed (la stabilité). Des rubans pendent dans son dos. Il a le crâne rasé coiffé souvent par une calotte bleue. Il est le seul dieu à porter la barbe postiche droite des rois car il a régné sur terre avant les pharaons.
Savoir-Plus Ptah
 

Amon : le dieu de Thèbes
En fusionnant avec Rê, le soleil, il devient Amon-Rê,
le plus grand des dieux : le créateur de l’Egypte.
Il est représenté sous la forme d'un homme coiffé d'une haute couronne portant deux plumes de faucon verticales symbolisant l'aspect solaire du dieu. De la couronne pend un ruban retombant dans le dos. Sa peau est souvent peinte en bleu (couleur du lapis-lazuli, pierre sacrée, couleur de la chair des dieux), parfois en brun ou en noir. Savoir-Plus Amon
 

Voir d'autres dieux

 

A Retenir :
- Les Egyptiens accordaient une grande importance à la religion
- Ils adoraient une multitude de dieux (religion POLYTHEISTE)
- Connaître et savoir reconnaître (à l'aide de leurs attributs) les 12 dieux de cette page
- Savoir résumer le mythe d'Osiris
Evaluer ses connaissances sur les dieux avec le QUEST

Revenir au menu principal

Parcours Sixièmes détaillé

PARCOURS simplifié Les dieux

Le Nil Le pharaon L'écriture Les dieux Momification Les tombes Les temples
L'agriculture La société Symboles Le chat Chronologie Cartes Evaluations