àà===========

SCEAUX-DU-GATINAIS - 6/17

Aquae Segetae  : composition de l'espace

  SUITE   

   Aujourd'hui, les recherches de surface et les photos aériennes ont permis de localiser un espace de 25 ha dont 15 urbanisés : la partie gauche de la photo ci-dessous correspond à l'aire de la ville antique sur le plateau, l'espace à droite correspond à l'aire cultuelle au creux de la vallée


Sur cette photo aérienne (D. Jallemain 1976) l'emplacement du fanum (temple) est bien visible ainsi que les parties du sanctuaire de l'eau dégagées


D'après un document extrait du dossier pédagogique "archéologie d'une ville gallo-romaine Aquae Segetae" (Jocelyne Vilpoux et Damien Aubriet)

On peut répartir aussi les différents éléments en trois espaces :

- A l'ouest, la zone urbaine laisse entrevoir une trame établie selon un plan à la romaine : une place suffisamment développée pour y accueillir peut-être un « forum » (place publique) et des rues découpant en îlots géométriques (le cardo est l'axe nord-sud) les quelques douze hectares densément occupés.

- A l'est, au creux de la vallée, un complexe monumental se développe sur neuf hectares. Adossé au coteau, le théâtre figure parmi les plus imposants de la Gaule.

- Au nord, un temple ou fanum surplombe cet ensemble. Détecté lors des prospections aériennes de M. JALMAIN dans les années 1970, il n'a pas encore été étudié.
Deux établissements thermaux ont également été reconnus. Le premier, plus modeste, à vocation curative, participe au culte de l'eau. A 300 mètres au sud, un deuxième bâtiment thermal a été pressenti lors des prospections aériennes et pédestres et identifié, au printemps 2005, lors d'un sondage archéologique.

Un mot mal connu ? Double cliquez dessus pour ouvrir le dictionnaire.

SCEAUX-DU-GATINAIS - 6/17

Aquae Segetae  : l'espace urbanisé

  SUITE