àà===========

 SCEAUX-DU-GATINAIS - 3/17

L'importance des voies de communications

SUITE  

Pourquoi un grand sanctuaire à Sceaux-du-Gâtinais ?

   La présence d'une source n'explique pas, à elle seule, l'importance du sanctuaire de Sceaux qui aurait pu rester modeste et ne concerner que la population locale. Pourquoi est-il devenu un si grand centre de pèlerinages ?
   En regardant la carte ci-dessous on constate qu' Aquae Segetae se trouve à égale distance de quatre grandes cités gallo-romaines : Cenabum (Orléans), Autricum (Chartres), Lutece (Paris) et Agendincum (Sens). Les habitants de ces quatre grandes cités (dont trois sont capitales de peuples gaulois) peuvent donc se rendre facilement à ce sanctuaire des eaux. Aquae Segetae est idéalement placée, surtout pour les habitants des deux grands peuples gaulois : les Carnutes et les Senons.

   De plus, on constate que deux grandes voies de communications terrestres de l'époque desservent Sceaux :
- La via condeuincum-Agendincum venant de l'ouest (Nantes) passe par Orléans puis Sceaux-du-Gâtinais pour aboutir à Sens.

   La voie romaine qui reliait Orléans à Sens fut vraisemblablement construite avant le milieu du s. ap. J.-C. Sa chaussée qui mesure 7 mètres de large est revêtue de blocs de calcaire de Château-Landon et de galets de silex et est bordée latéralement de fossés et d'une piste en terre damée pour la circulation piétonnière. Véritable autoroute avant l'heure, elle est jalonnée d'étapes et d'agglomérations. À l'image de cette voie, plusieurs des axes terrestres qui traversent aujourd'hui le Loiret sont attestées dès la période gallo-romaine, telles les voies Orléans-Paris (N20), Orléans-Pithiviers (N 152), certaines départementales et chemins ruraux. Le réseau secondaire de chemins qui s'y rattache est en revanche plus difficilement identifiable, faute de témoignages archéologiques.
Voir la description détaillée de cette voie dans "Les voies antiques de l'Orléanais" Jacques Soyer - 1971.

- La via Ceasaromagus-Augustodunum venant du nord passe également à Sens. Cette voie est très importante puisqu'elle aboutit à la capitale de la gaule : Lugdunum (Lyon).

   Aquae Segetae se situe également à mi-distance des deux grands fleuves Liger (Loire) et Sequane (Seine) et ce, au point où les deux fleuves se rapprochent le plus. Ces fleuves et leurs affluents étaient navigables et le commerce y était actif.

   Aquae Segetae est donc admirablement desservie par des voies de communications terrestres et fluviales, c'est un véritable carrefour, un point de passage qui favorise le développement du sanctuaire. Les quatre grandes cités toutes proches sont aussi un facteur positif.


D'après un document extrait du dossier pédagogique "archéologie d'une ville gallo-romaine Aquae Segetae" (Jocelyne Vilpoux et Damien Aubriet)


Photo JFB : exposition à Chamerolles


Document de l'exposition à Chamerolles "Aux origines du Loiret" (2009-2010)

La carte des routes terrestres ci-dessus permet de voir qu'il est très facile de se rendre à Aquae Segetae de toutes les parties de la Gaule. Le territoire est alors découpé en trois grandes provinces réunies sous l'appellation "les trois Gaules " : la Lyonnaise où se trouve Aquae Segetae et la capitale, l'Aquitaine et la Belgique. Une quatrième province, la Narbonnaise, est directement administrée par Rome.

Les fouilles archéologiques montrent l'importance du rôle des communications avec la Loire en direction du Massif Central et du midi. A partir de Nevers sur la Loire, les routes terrestres antiques conduisent vers Lyon et de là soit vers les Alpes soit vers la province de Narbonnaise. Cette route terrestre est doublée par la voie fluviale. Les nautes (mariniers) de Loire à partir de Roanne rejoignaient par voie de terre le Rhône à Lyon, capitale des trois Gaules. De plus, de Roanne on rejoint le Forez et Feurs plaque tournante du commerce gallo-romain.


Les voies antiques au départ d'Aquis Segetae.
Extrait de "Sceaux-du Gâtinais : un passé de prestige" (Groupe Histoire et Archéologie du Foyer rural de Château-Landon) 1997
 Cliquez sur la carte ci-dessus pour l'agrandir et voir les détails.

Conclusion :

Aquae Segetae doit donc sa naissance à la présence d'une source aux pouvoirs médicaux. Cette ville d'eau est l'une des 52 villes thermales de la Gaule à l'époque gallo-romaine. L'importance de son développement s'explique par sa position géographique remarquable : à égale distance de quatre grandes cités gauloises et sur le passage de grandes voies terrestres romaines. Cette situation privilégiée au niveau des communications est attestée par un document antique : la table de Peutinger (voir page suivante)

Un mot mal connu ? Double cliquez dessus pour ouvrir le dictionnaire.

 SCEAUX-DU-GATINAIS - 2/17

L'importance des voies de communications

SUITE