St Apollinaire in Class. Ravenne

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

L'église se trouve en pleine campagne, à 5 km de Ravenne. L'évêque Maximien la consacra  le 9 mai 549. Elle est édifiée à l'endroit où St Apollinaire, premier évêque et premier martyr de la ville fut enseveli à une date inconnue. Elle doit sa dénomination à la présence tout près d'un oppidum "Classis" qui fut construit pour défendre le port fondé par Auguste, mais aujourd'hui la mer s'est éloignée. Il ne faut pas la confondre avec St Apollinaire Nuovo (qui est toutefois plus ancienne). Elle est construite en briques rouges comme St Vital, c'est Juluis Argentarius qui a financé les deux édifices. Le campanile date du Xème siècle. 

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Le plan est celui d'une basilique à trois nefs avec un presbytère surélevé. L'intérieur est imposant par l'ampleur de la nef centrale le long de laquelle s'alignent deux rangées de magnifiques colonnes de marbre. Mais ce qui surprend encore plus, c'est la décoration de la coupole de l'abside recouverte de mosaïques.

Cliquer sur toutes les photos pour les agrandir et voir les détails

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
L'abside est particulièrement bien éclairée, ce qui valorise les mosaïques.

Au-dessus de la coupole, dans un médaillon, le christ est représenté les yeux grands ouverts et le front ridé. A ses côtés, au milieu des nuages, se trouvent les symboles des quatre évangélistes ailés. En-dessous de cette bande, aux deux extrémités, on voit les deux villes de Jérusalem et de Bethléem avec leurs murs parsemés de pierres précieuses. Douze agneaux sortent des portes des deux villes, six d'un côté, six de l'autre et se dirigent vers le christ. Les douze agneaux représentent les douze apôtres. Sur les pieds droits de l'arc, deux palmiers de chaque côté se détachent sur un fond bleu sombre. En-dessous des palmiers, les archanges Gabriel et Michel, St Matthieu et St Luc.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
On peut diviser la décoration de la demi-coupole absidiale (en cul-de-four) en deux zones (haut et bas)

Le registre du haut : au milieu d'un ciel d'or parcouru par des nuages d'où sort la main de Dieu, s'inscrit un grand disque bleu semé d'étoiles qui entourent une grande croix centrale constellée de pierres précieuses avec en médaillon, au centre, la tête du Christ. Le bras droit de la croix est surmonté d'une inscription grecque qui signifie "Poisson", initiales des cinq mots grecs : " Jésus Fils de Dieu Sauveur". L'image de la croix matérialise la présence directe du Christ car dans l'art paléochrétien le signe s'identifie à celui qu'il représente. Dans les nuages, de chaque côté de la croix, les figures d'Élie (voir plus bas) et de Moïse. Leur présence témoigne de la signification de la scène : "la transfiguration du Christ sur le mont Thabor" à laquelle assistèrent aussi les apôtres Pierre, Jean et Jacques qui sont symbolisés par les trois agneaux, en-dessous, qui regardent la croix. 

Le registre du bas : dans une large vallée verte fleurie, parsemée de petits rochers, de plantes, d'arbres, d'oiseaux se dresse la figure de St Apollinaire. Il porte sur sa tunique blanche la chasuble sacerdotale parsemée d'abeilles d'or qui symbolisent l'éloquence. L'évêque est dans une attitude d'orant (de prière). Ses fidèles (les élus) sont symbolisés par les douze agneaux qui l'entourent. 

Sous la coupole, entre les fenêtres, on peut voir les figures des évêques Sévère, Ecclésius, Ursus et Ursicinus vêtus de leurs habits sacrés.
Sur les panneaux, qui se trouvent aux côtés de l'abside on peut voir d'autres mosaïques, plus récentes d'un siècle, par exemple, les sacrifices d'Abel, d'Abraham et Melchisédech (voir ci-dessous).

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
 les sacrifices d'Abel, d'Abraham et Melchisédech

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le prophète Elie

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La croix (détail) : les croix orthodoxes sont souvent ornées de douze pierres précieuses différentes représentant les douze apôtres et d'une plus grosse, au centre, le Christ.

FIN DE RAVENNE, suite St Romain-en-Gal