L'acropole 3


P5

Page 6 - ATHÈNES : l'Acropole 3/58


 P7

Reconstitution de l'Acropole d'Athènes au Vème siècle av JC  (à partir d'une photo prise au British Museum).

    La statue d'Athéna Promachos (en armes), exécutée par Phidias, était en bronze et haute de 9 mètres.
Elle fut élevée avec le butin des guerres Médiques.
Emportée à Constantinople par Justinien, elle disparut dans un des sièges de la ville.


Cliquez sur la maquette (côté nord) pour l'agrandir

La maison des Arrhéphores : quatre fillettes de 7 à 11 ans y séjournaient. Deux d'entre-elles tissaient le péplos (manteau offert à Athéna lors des Panathénées). Dans la nuit qui précédait la fête des Panathénées, les jeunes filles recevaient de la prêtresse des coffrets mystérieux qu'elles devaient descendre dans un souterrain voisin. Là, au même endroit, elles en recevaient d'autres qu'elles rapportaient à l'Acropole. On ignore ce qui se trouvait dans ces coffrets (arréphore signifie "celles qui portent la rosée").
L'arrhéphorie
était une fête célébrée au mois de juin et qui avait sans doute pour but d'obtenir d'Athéna et de Hersè, de l'humidité pour la terre desséchée.


Vue du côté Nord et du côté Ouest (cliquez sur les maquettes pour les agrandir)


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact