MILET
MILET, un théâtre énorme et splendide, une cité de savants (Hippodamos, Thalès, Hécatée...) - 17 pages

suite

A la période antique, Milet se trouvait au bord de la mer, à l'embouchure du fleuve Méandre, sur une presqu'île de 2,5 km de long à l'entrée du golfe Latmique (le lac Bafa aujourd'hui). Depuis, les alluvions du Méandre (fleuve au cours sinueux) ont repoussé Milet à 10 km de la mer et les quatre ports ont disparu laissant place à la plaine de Balat. Milet était l'une des plus puissantes cités grecques d'Asie Mineure, elle créa des dizaines de colonies autour de la mer de Marmara et de la mer Noire. Elle développa ses activités commerciales jusqu'en Egypte et dans toute la méditerranée occidentale. Milet est aussi restée célèbre pour son intense rayonnement intellectuel et pour son urbanisme : elle passe pour être la première ville antique à avoir utilisé le plan orthogonal.
Le plan hippodamien : pour Hippodamos, la cité idéale doit respecter un quadrillage orthogonal orienté suivant les points cardinaux.

 Plan extrait du guide NEOS-Michelin, Turquie.

Beaucoup de nos villes ont été construites sur ce modèle de plan, ainsi au cœur de notre ville d'Orléans on retrouve la structure du plan en damier 
voir le plan d'Orléans au IX ème siècle 
Voir le plan du Pirée dessiné par Hippodamos, à la demande de Périclès
Les deux axes principaux découpent la ville en quatre îlots qui sont eux-mêmes redécoupés en lots géométriques en fonction des activités (sacrée, publique, privée) et des classes sociales (artisans, agriculteurs, combattants). Propagé par Alexandre le Grand (notamment utilisé à Alexandrie), le plan Hippodamien eut un succès considérable dans le monde hellénistique avant d'être repris par les Romains qui l'utilisèrent systématiquement dans la fondation de leurs colonies. Ce plan est aussi appelé, compte tenu de sa forme, "en damier". L'axe principal Nord-Sud est appelé "cardo" (de : directions "cardinales") tandis que l'axe Est-Ouest est appelé "décumanus" (les Romains utilisèrent ce plan pour les camps de légionnaires, le long de cet axe Est-Ouest, étaient stationnées les cohortes décumanes). 
En savoir plus sur Hippodamos de Milet
L'histoire de Milet :
- Milet naît à l'époque mycénienne vers 1400 av JC, elle est alors occupée par des Crétois. Elle sera ensuite habitée par des Cariens.
- Au Xème siècle, les
Ioniens, chassés de Grèce continentale par les Doriens, colonisent la côte d'Asie-Mineure et  fondent douze grandes cités ioniennes (la Dodécapole) : Milet, Éphèse, Phocée, Colophon, Clazomènes, Priène, Téos, Chios, Lébédos, Erythrée, Samos et Myonte. Milet s'enrichit avec le commerce maritime grâce à ses quatre ports, dès 670 av JC, elle établit de nombreux comptoirs (90 comptoirs selon Pline) sur la mer de Marmara, la mer Noire, la Grande-Grèce (Sybaris) et même en Egypte (Naucratis).
- Au VIème siècle av JC, elle perd son indépendance et devient vassale des rois de Lydie (dont Crésus).
- En 546 av JC, les Perses s'emparent des cités grecques d'Asie-Mineure et mettent fin à la prospérité de Milet.
- En 494 av JC, sous le tyran Aristagoras, Milet donne le signal de la révolte contre les Perses ce qui déclenche les
guerres Médiques (les Mèdes = les Perses). Darius, roi des Perses, détruit la flotte ionienne, pille Milet et déporte ses habitants sur les bords du Tigre. 
- En 479 av JC, suite à la deuxième guerre médique où les Athéniens battent les Perses une seconde fois, la ville est reconstruite par le philosophe et urbaniste
Hippodamos qui invente un nouveau plan de ville. Milet entre dans l'orbite de son alliée Athènes mais les Perses (-401), puis les Cariens (-350) la dominent à nouveau sous Mausole.
- Au IVème siècle av JC, lors de ses conquêtes, Alexandre le Grand la pille à nouveau (-334), toutefois, elle trouve un nouvel essor qui se prolonge pendant toute la période hellénistique et romaine.
- En 301 av JC (bataille d'Ipsos), la ville se trouve sous la domination des Séleucides. Mais la chute du royaume séleucide la fit passer sous la domination des Attalides (royaume de Pergame).
- A partir de 133 av JC, les Romains héritant du royaume de Pergame dominent l'Asie Mineure mais ils n'intègrent pas Milet à la province d'Asie et lui laissent son indépendance.
- En 263 ap JC, l'invasion des Goths lui porte un coup fatal
- Milet devient cependant un important archevêché à l'époque byzantine mais les alluvions du Méandre ensablent ses ports ce qui réduit considérablement sa puissance. Les assauts des Seldjoukides (1071), des Turcs, des Croisés l'affaiblissent encore plus. En 1279, Ilyas Bey lui redonne un nouveau souffle, il restaure un port, construit des mosquées et la rebaptise Palatia. Murat II s'en empare en 1424 et elle devient ottomane. Au XVIIème siècle, le port est irréversiblement ensablé et la ville est désertée. Le petit village de Balat qui subsistait est définitivement abandonné en 1955 suite à un tremblement de terre.

 suite


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact