Le tympan de Mervilliers traite d'un sujet rarement représenté en sculpture : il s'agit d'une scène de donation. La composition se divise en deux grands registres, celui du haut évoque le monde céleste (deux anges, le Christ, la main de Dieu), celui du bas le monde terrestre qui lui-même comprend deux parties : à gauche, les laïcs (un chevalier avec son écuyer), à droite, les clercs (St Georges, un prêtre, un moine). Le bandeau du tympan est gravé d'une inscription latine.

Accueil 

                                                                            Suite