LES  TOMBEAUX

  LES HYPOGÉES - La vallée des Rois.

La tombe de Toutankhamon - Page 17/54. L'antichambre XIV

 

Coffret peint : bois stuqué et peint (H : 44 cm - L : 61 cm - l : 43 cm)

 

Le décor de ce coffret peint développe le thème traditionnel de la victoire du pharaon sur les ennemis de l'Egypte. L'étranger appartenant au règne du désordre et du chaos, le pharaon a le devoir d'intervenir militairement contre tous ceux qui pourraient compromettre l'ordre universel dont il est le garant.
Le panneau avant montre la victoire contre les ennemis asiatiques. Le pharaon est représenté sur son char tiré par deux chevaux somptueusement harnachés. Les rênes sont nouées autour de ses hanches (il dirige les chevaux par des mouvements de hanche) afin qu'il puisse tirer des flèches sur ses ennemis dont l'enchevêtrement indique la défaite. Derrière le roi, au contraire, l'armée égyptienne est bien rangée sur trois registres. Le pharaon est protégé par les puissances divines qui planent au-dessus de lui. Le toit céleste (représenté par un trait noir dans la partie supérieure) n'abrite que le souverain et son attelage : le roi est le seul médiateur entre le monde céleste et le monde terrestre.
Le panneau arrière montre la bataille contre les Nubiens.
Le couvercle du coffret décrit un autre épisode du même thème avec deux scènes de chasse dans le désert : Toutankhamon tire sur des bêtes sauvages (lions, hyènes, bouquetins, onagres, autruches) symbolisant le mal et les ennemis de l'Egypte.
Les petits côtés du coffret montrent Toutankhamon sous les traits du sphinx foulant les ennemis venus du Nord et du Sud.

Le coffret contenait divers objets : des colliers, des ceintures, des foulards, des vêtements brodés, un appui-tête doré, trois paires de sandales en or et une en papyrus.

Les Egyptiens marchaient en général nu-pieds, ils ne se chaussaient que pour les grandes occasions. Les chaussures portées dans la vie quotidienne étaient en papyrus, en jonc et parfois en cuir.
A gauche, sandales d'apparat de Toutankhamon avec une représentation des ennemis traditionnels de l'Egypte (qu'il foule du pied) : les Asiates et les les Nubiens.
A droite, sandales en or, striées à l'imitation des fibres végétales.

LES  TOMBEAUX

  LES HYPOGÉES - La vallée des Rois.

La tombe de Toutankhamon - Page 17/54. L'antichambre XV


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact