LES  TOMBEAUX

  LES HYPOGÉES - La vallée des Rois.

La tombe de Toutankhamon - Page 10/54. L'antichambre VII


La trompette en argent - L : 58,2 cm

Le trésor contenait deux trompettes, primitivement placées dans la chambre funéraire, l'une en argent (celle ci-dessus) et l'autre en bronze, le corps central étant en ébène. L'une d'elle fut déplacée par les voleurs et laissée dans l'antichambre. La trompette en argent est formée d'un tube et d'un pavillon orné à l'origine d'une fleur de lotus ciselée, emblème de régénération. Dans un second temps, elle a reçu une petite plaque d'argent où sont représentés Amon-Rê et Rê-Horakhty devant Ptah (les hiéroglyphes donnent le nom de ces trois divinités). Les cartouches de Toutankhamon sont gravés au-dessus de cette plaque. L'extrémité du pavillon et le bec sont en or. On a retrouvé à l'intérieur de la trompette une forme en bois, identique à la trompette, elle servait sans doute à éviter les distorsions de forme quand la trompette n'était pas utilisée.
Le rôle religieux de la trompette dans la tombe peut s'expliquer par son décor : le défunt sera réveillé par le son de l'instrument pour recevoir la vie du dieu Amon, il sera alors illuminé par Horakhty et aidé dans son ascension solaire par Ptah. Ces trois divinités réunies sur la trompette redonnent donc vie au roi, elles forment un certain syncrétisme (des trois grands sanctuaires : Héliopolis, Hermopolis et Memphis)
que reprendra d'ailleurs Ramsès II (voir le papyrus de Leyde). On peut aussi faire une analogie avec d'autres religions où la trompette joue un rôle dans le rappel des morts et le jugement dernier : St Jean (la 7ème trompette de l'Apocalypse), St Matthieu, ST Paul et le Coran y font référence.
Les deux trompettes de la tombe de Toutankhamon sont les deux seuls exemplaires qui nous soient parvenus de l'Egypte antique, la trompette possédant le Louvre étant en fait un encensoir.
La trompette (sheneb) était essentiellement utilisée pendant les campagnes militaires, en association avec le tambour, pour rallier les soldats, elle pouvait être aussi utilisée pour les parades militaires et même pour le dressage des chevaux lors des fêtes (les ramessides sous Ramsès III). La plupart du temps, les hommes tenant la trompette sont deux, mais un seul joue.
En 1939, les deux trompettes, munies d'embouchures modernes, furent utilisées pour effectuer un enregistrement de la BBC, mais la trompette d'argent fut sérieusement endommagée. Plutarque prétend que "le son de ces instruments ressemble au cri de l'âne".

LES  TOMBEAUX

  LES HYPOGÉES - La vallée des Rois.

La tombe de Toutankhamon - Page 10/54. L'antichambre VIII


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact