LES TOMBEAUX - LES HYPOGEES - La vallée des Artisans.

Le village des ouvriers : Page 14/21.
Les stèles à Deir el-Médineh (II
/IV) : le culte de l'oreille est très courant à  Deir el-Médineh, il montre le développement des pratiques religieuses personnelles dans ce village. Les cultes de dieux étrangers sont une autre originalité (Qadesh et Rechep ici)

Stèles à oreilles de Iyernioutef : le sculpteur Iyernioutef, debout, vêtu d'un pagne, présente un encensoir à la reine Ahmès Néfertari divinisée, assise devant une table d'offrande. Au registre inférieur, la femme et le fils de Iyernioutef sont prosternés devant deux paires d'oreilles. Les oreilles montrent que la déesse est "celle qui écoute les prières" comme le dit le texte inscrit à côté.

Musée du Louvre.

Stèle de Ousersatet : Ousertatet a dédié cette stèle à la déesse Nébethétépet, divinité d'origine héliopolitaine qui est associée à Hathor (elle lui a emprunté ses attributs : le sistre, la couronne, le collier ménat et ses qualificatifs : "oeil de Rê, maîtresse du ciel, souveraine de tous les dieux, celle qui écoute la prière").  La pratique de graver des oreilles sur une stèle, pour différents dieux, est assez commune au Nouvel Empire, surtout à  Deir el-Médineh. Il s'agit de mettre en évidence la disponibilité de la divinité écouter la prière des hommes sans intermédiaire.

Stèle de Qadesh : la déesse Qadesh (à ne pas confonde avec la ville du même  nom) est une divinité syrienne, son nom signifie "sainteté". En tant que déesse étrangère, sa représentation échappe aux canons égyptiens. Elle est représentée de face, nue, debout sur un lion et coiffée d'un disque lunaire. Combattante et sensuelle, elle est ici accompagnée des deux autres dieux : Rechep (autre dieu proche-oriental) et "Min Amon-Rê, grand de puissancé". La stèle est décorée sur ses quatre faces où apparaissent ses dédicants.

Musée du Louvre.

Stèle à Rechep : Rechep, ("foudre") est un dieu syro-palestinien, il montre lui aussi que de nombreux artistes de Deir el-Médineh avaient une origine étrangère. Rechep est représenté sur la stèle assis avec ses attributs guerriers : il tient un bouclier et brandit une massue. Sa coiffure est ornée d'une tête de gazelle (signe proche-oriental) maintenue par un ruban. Le culte de ce dieu se retrouve à Chypre et chez les Phéniciens. Il apparaît en Egypte sous Aménophis II et se propagera jusqu'en Nubie.

Musée d'Avignon.

LES TOMBEAUX - LES HYPOGEES - La vallée des Artisans.

Le village des ouvriers : Page 14/21. Les stèles à Deir el-Médineh (II/IV)


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact