LES TOMBEAUX - LES HYPOGEES - La vallée des Artisans.

Le village des ouvriers : Page 2/21. Organisation et description du village de Deir el-Médineh

Le village dépendait directement du pharaon par l'intermédiaire du vizir de Haute Egypte en résidence à Thèbes et était complètement coupé des autres villes, il vivait replié sur lui-même, avait son tribunal, ses propres écoles... Le village bénéficiait des services d'un groupe d'hommes (environ quatre-vingts) appelé "la sémedet", sa fonction était exclusivement d'approvisionner les artisans. Ce service d'Etat fournissait quotidiennement le village en eau à l'aide de caravanes d'ânes ou de porteurs. Des boulangers, des tisserands, des potiers, des jardiniers, des pêcheurs travaillaient directement pour eux.
Il existait aussi, attachées à la communauté, des femmes esclaves qui, à des jours précis, étaient à la disposition de la communauté. Le droit à ces journées de service pouvait être vendu, prêté et même légué.

La surface du village atteignait un peu moins de 6000 m2, pour une soixantaine de maisons disposées selon un quadrillage régulier. Le village était entouré d'une enceinte et était constamment gardé. Compte tenu de leur tâche, les artisans étaient au secret et ne pouvaient communiquer avec l'extérieur. Les maisons étaient modestes (70 m2 en moyenne), elles étaient généralement composées de trois pièces auxquelles s'ajoutaient une cuisine à ciel ouvert. La première pièce reste énigmatique, elle était dotée d'une petite construction de 80 cm de hauteur avec de petites marches et fermée par des murets. Il s'agissait sans doute d'un autel destiné à favoriser la fertilité pour maintenir la descendance (la décoration se composait de scènes intimes, de scènes de danses et de représentations du dieu Bès, protecteur des accouchements). Une pièce principale, une chambre, parfois une terrasse et une cave s'ajoutaient à cette première pièce. Les maisons étaient construites de pierres grossières pour les parties basses et de briques séchées et blanchies à la chaux pour les parties hautes. Le sol, en terre battue, était recouvert de nattes. Peu de maisons étaient décorées de peintures. Le mobilier domestique était cependant important.

Cliquer sur le document pour voir une reconstitution (JC Golvin)

 

LES TOMBEAUX - LES HYPOGEES - La vallée des Artisans.

Le village des ouvriers : Page 2/21. Organisation et description du village de Deir el-Médineh

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact