La grenouille

LES ANIMAUX

LA GRENOUILLE

 

La grenouille était considérée comme un être primordial par les Egyptiens. En raison de sa fécondité et de ses transformations spectaculaires d'oeuf en têtard, puis en quadrupède présentant une certaine ressemblance avec l'homme, la grenouille était un symbole de vie qui se renouvelle sans cesse. Elle était aussi associée à la déesse Heqet qui préside à la naissance (l'image du bébé qui jaillit, comme une grenouille, hors du ventre maternel peut expliquer cette association). Les quatre entités mâles de l'ogdoade d'Héliopolis (Noun, Kek, Heh, Temenou-Amon) sont représentées par des grenouilles.
La grenouille était très populaire dans le peuple égyptien, elle avait un rôle protecteur et on la représentait en amulettes. C'est aussi la grenouille qui annonçait la crue du Nil par ses coassements. Pour faire tomber la fièvre, la médecine préconisait d'enduire le malade avec une grenouille cuite dans de l'huile.

A gauche : grenouille-sceau, faïence siliceuse, Nouvel Empire - Au centre : faïence siliceuse, Nouvel Empire
 Musée du Louvre

 

9 : basalte, Basse Epoque, trouvée à Tanis - 8 : stéatite glaçurée, Nouvel Empire - 7 : verre, Basse Epoque -
6 : faïence siliceuse, Nouvel Empire - 5 : faïence siliceuse, Nouvel Empire - 4 : cornaline, Nouvel Empire.  Musée du Louvre


 Grenouille en bois - Musée du Louvre

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact