Neith

LA RELIGION - LES  DIEUX

NEITH

Originaire de la ville de Saïs dans le Delta, Neith est la déesse de la guerre et de la chasse. Elle précédait le pharaon dans les combats pour lui "aplanir" le chemin. Elle assoupit aussi, avec ses flèches, les êtres malfaisants qui rôdent la nuit. C'est pour cette raison que les Egyptiens sculptent son image sur les chevets. Au titre de déesse du sommeil, elle protège les viscères des morts en compagnie d'Isis, de Selkis et de Nephthys. Elle est en charge du vase canope contenant l'estomac du défunt. Placé à l'est, il était fermé par un bouchon représentant le génie Douamoutef à tête de chacal. Elle est aussi la déesse des arts, du tissage en particulier, ce qui la fait la patronne des bandelettes destinées à momifier le corps des défunts. "Maîtresse de l'inondation", elle est vénérée à Esna comme la seconde épouse de Khnoum. Elle est parfois assimilée à la déesse Nout, la voûte céleste.
Neith est représentée comme une femme coiffée soit de la couronne rouge de Basse Egypte, soit d'un bouclier orné de deux flèches entrecroisées, elle porte parfois ces derniers attributs dans les mains. En Basse Egypte, elle peut être représentée par une navette de tisserand ornant le thorax du cobra d'ouadjet. Certaines représentations la montrent aussi allaitant deux crocodiles, Sobek, le dieu crocodile du Fayoum, est son fils.
A la période gréco-romaine, Neith devient l'unique déesse responsable de la création du monde : elle surgit du Noun, crée l'univers et les dieux, se transforme en vache pour engendrer le soleil qui donne naissance aux hommes.
En tant que déesse guerrière, les Grecs l'assimilent à Athéna.

Neith coiffée soit de la couronne rouge de Basse Egypte

Musée du Louvre

Neith protège le vase canope contenant l'estomac du défunt.

Musée du Caire - Tombe de Toutankhamon.

AMON, AMON-RÊ - ANUBIS - APIS - APOPHIS - ATON - ATOUM - BAAL - BASTET - BES - HAPY - HATHOR - HORUS - HORAKHTY - ISIS - KHONSOU - MAAT - MIN - NEKHBET - NEPHTHYS - NOUN - NOUT - OSIRIS - OUADJET - PTAH - - RÉNÉNOUTET - SHOU - SEKHMET - SETH - SOBEK - TEFNOUT - THOT

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact