àà===========

Vienne-en-Val

La découverte Le cavalier au géant Le pilier 1 Le pilier 2 Le pilier 3 Minerves
Le monstre androphage Les têtes Fragments divers Sigillée Conclusion Le musée
Deux statues portant un torque.

Le monstre androphage (Hauteur : 1,28 m)

 

 

Le monstre androphage
Ce monstre, "mangeur d'hommes", est mutilé, il y manque surtout la victime (seuls subsistent les marques de ses deux pieds appuyés sur le poitrail du fauve). Il rassemble les caractères d'un félin : pattes griffues, longue queue (disparue) et ceux d'un chien : encolure massive, oreilles courtes dressées. Il porte au cou le torque des Celtes (ce qui lui donne un caractère divin). Le montre androphage est à rapprocher du cavalier au géant quant à son symbolisme, il s'agit des échanges entre le ciel (la lumière) et la terre (les ténèbres), le triomphe de la vie sur la mort. Le monstre est la terre nourricière, il dévore hommes et bêtes après leur mort, la terre s'enrichit ainsi de la substance des cadavres. Le fauve absorbe ses victimes pour acquérir de la force comme la terre se nourrit de la putréfaction des corps pour se reconstituer. Ce mythe est à rapprocher des pratiques des Gaulois de Gournay-sur-Aronde, aux IIIème et IIème siècle av JC, qui consistait à nourrir les dieux du sous-sol avec la chair sacrifiée des victimes animales et peut-être humaines.
Voir aussi la
Bête de Noves.

Monstre androphage  Monstre androphage  Monstre androphage  Monstre androphage  

 

Buste de jeune femme au torque
Ce buste, non identifié, est sculpté finement. La tunique découvre le sein droit, l'étoffe est serrée à la taille par un cordon noué et est retenue sur le bras gauche par une fibule. Tout comme le monstre androphage, la jeune femme porte au cou un torque bouleté ce qui prouve que cette statue n'était pas une déesse du panthéon romain mais une divinité celte, assumant sans doute un rôle de protectrice ou de nourricière (symbole du sein découvert).

Cliquer sur les photos pour les agrandir   
         
Deux statues portant un torque

Vienne-en-Val

La découverte Le cavalier au géant Le pilier 1 Le pilier 2 Le pilier 3 Minerves
Le monstre androphage Les têtes Fragments divers Sigillée Conclusion Le musée

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact