àà===========

Vienne-en-Val

La découverte Le cavalier au géant Le pilier 1 Le pilier 2 Le pilier 3 Minerves
Le monstre androphage Les têtes Fragments divers Sigillée Conclusion Le musée
La découverte.

     Vienne-en-Val est une petite commune du Loiret, située sur la rive gauche de la Loire, à une vingtaine de kilomètres, en amont d'Orléans. En mai 1968, des travaux sont effectués sur la place, devant l'église, pour poser un égout. Trois pierres sculptées sont alors découvertes. D'autres sculptures ayant été aperçues dans la tranchée, il est alors décidé, en 1969, de pratiquer un premier sondage auquel vont succéder plusieurs campagnes de fouilles dirigées par Jacques Debal avec la collaboration de Jacques Nicourt.
     Ces fouilles ont permis de mettre à jour :
- Les restes d'une ancienne église détruite en 1905
 

 Les deux églises (ancienne et actuelle)

- Une trentaine de sépultures  datant du Moyen Age
- Les bases des murs d'un
édifice en Tau
(T) qui semble avoir été une église construite au VI° ou au VII° siècle et disparue avant le X° siècle. Les fondations de cette église avaient été consolidées avec des pierres sculptées provenant d'un sanctuaire gallo-romain non localisé à ce jour. Ce sont ces pierres sculptées, visibles au musée de Vienne-en-Val, qui nous intéressent ici. Elles ont vraisemblablement été sculptées entre la fin du Ier siècle et le début du IIIème siècle ap JC.

Vue actuelle de l'endroit fouillé

 

Plan de J. Debal de l'église en Tau, avec la localisation des sculptures trouvées
Cliquer sur les plans pour les agrandir

Photos des fouilles (musée)

 Source principale des pages concernant Vienne-en-Val : les publications de Jacques Debal.
- "Cenabum, Aurelianis, Orléans" Jacques De bal
- "Vienne-en-Val, divinités et sanctuaires" Jacques Debal
- "Les Gaulois en Orléanais" Jacques Debal
- "Histoire d'Orléans et de son terroir" Jacques Debal
Photos 2002 et 2007 : JF Bradu et I. Didierjean
La découverte

Vienne-en-Val

La découverte Le cavalier au géant Le pilier 1 Le pilier 2 Le pilier 3 Minerves
Le monstre androphage Les têtes Fragments divers Sigillée Conclusion Le musée

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact