àà===========

[Neuvy] [Présentation] [Le cheval] [Les sangliers] [Le cerf] [Le bovidé] [Les fig gauloises] [Les fig classiques] [La trompette]

La danseuse nue

Une danseuse nue Femme nue avec une boule dans la main L'orante L'implorante Homme barbu nu, courant L'équilibriste Gaulois habillé L'orateur Hommme nu
LE TRESOR DE NEUVY-EN-SULLIAS

Les figurines. Présentation - Cliquez sur les icônes

     Le trésor de Neuvy compte 14 petites statuettes : 13 représentent des figures humaines et une un animal (un taureau).
     Sur les 13 figurines  humaines :
- 10 sont typiquement gauloises (8 sont représentées dans la nudité spirituelle). Le groupe des 10 statuettes gauloises peut lui-même être divisé en trois ensembles : les nus longilignes, les nus aux formes pleines, les personnages habillés.
- 3 représentent des personnages de la mythologie gréco-romaine (Esculape, Hercule, Mars). De telles statuettes de divinités ne sont pas rares dans les sanctuaires gallo-romains, elles peuvent avoir été importées du bassin méditerranéen ou produites localement. Elles datent de l'époque gallo-romaine.

     Les figurines gauloises, très stylisées, restent énigmatiques, elles représentent des personnages aux proportions inhabituelles, aux gestes amples et en mouvement : les bras, les jambes, les têtes participent aux mouvements des corps. La nudité des statuettes n'est pas expliquée, certaines de ces femmes, aux attitudes sensuelles, comme les deux danseuses ci-dessous, semblent enceintes. Elles pourraient aussi montrer des personnages accomplissant un rituel sacré associant danse et musique afin d'entrer en rapport avec l'autre monde. Peut-être s'agit-il du carnaval dont nous avons parlé plus haut.
     L'analyse métallographique conforte l'unité stylistique, la datation de ces statuettes gauloises oscille entre le Ier siècle av JC et le Ier siècle ap JC, elles ont toutes été obtenues à partir de la technique de la fonte à la cire perdue, sont en bronze massif et sortent du même atelier. Il s'agit donc vraisemblablement d'une production locale gallo-romaine et non celtique comme on a pu le penser.
Texte remanié en 2008


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact