àà===========

[Neuvy] [Présentation] [Le cheval] [Les sangliers] [Le cerf] [Le bovidé] [Les fig gauloises] [Les fig classiques] [La trompette]

La danseuse nue Une danseuse nue Femme nue avec une boule dans la main L'orante L'implorante Homme barbu nu, courant L'équilibriste Gaulois habillé L'orateur Hommme nu
LE TRESOR DE NEUVY-EN-SULLIAS

Les figurines gauloises

  
Alliage cuivreux, coulé, fonte pleine. H : 131 mm ; l : 50 mm
 Ier siècle av. J.-C. - Ier siècle ap. J.-C.

La deuxième danseuse ou "La Petite danseuse"
(MHAO inv. A.6250)

    Nue également,  elle ressemble à la danseuse précédente mais elle semble plus marcher que danser, le corps est plus étroit et les seins plus petits. Le bras gauche est levé, les cheveux tombent sur les épaules, la tête est levée vers le ciel, le bras droit, cassé au poignet, est à demi tendu en avant. La main devait tenir un objet. Le visage est très allongé et le nez long. Les yeux placés en biais sont surmontés d'arcades développées. Les oreilles ne sont pas dessinées, le cou est long et massif. Les pieds sont petits et les orteils ne sont pas représentés. Les chevilles sont fines, les jambes bien proportionnées. Le sexe est représenté de la même façon que sur la grande danseuse. Le tronc est allongé et sur la cage thoracique étroite, sept côtes sont dessinées uniquement sur le côté droit. Le ventre est rond avec un nombril en creux. Comme la grande danseuse, le sillon du nombril jusqu'aux seins représente la coloration dermique caractéristique de la femme enceinte.

     Comme dans les autre figurines, l'artiste gaulois ne cherche pas à rendre le corps humain réaliste mais à lui donner de la vie, du mouvement et de l'expression. Le haut du corps surdimensionné par rapport au torse et aux jambes accentue le gestuel de la tête et des bras.

     Distraite du lot par l'un des ouvriers découvreurs, cette statuette n'a été récupérée (achetée) qu'en 1882 par Léon Dumuys, Conservateur au Musée Historique de l'Orléanais.
Texte remanié en 2008

LE TRESOR DE NEUVY-EN-SULLIAS

Les figurines gauloises


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact