àà===========

SCEAUX-DU-GATINAIS - 10/17

Le sanctuaire de l'eau : le nymphée

  SUITE   


Localisation


 

A l'intérieur du sanctuaire de l'eau se trouvait une construction à abside réalisée en l'honneur de la déesse Segeta : elle abritait un bassin alimenté par la source sacrée : le nymphée.

 

   Le nymphée est l'édifice cultuel principal du sanctuaire de l'eau. De forme polylobé (le seul en Gaule), il fut découvert lors des fouilles du groupe archéologique de Montargis conduites par M. Roncin en 1973. Le bassin recueillait les eaux de la source sacrée. De son seuil, les fidèles, recherchant la bienveillance de la déesse, y déposaient des ex-voto, y jetaient des offrandes en formulant leurs vœux de guérison, de fécondité ou remerciaient la déesse pour ses bienfaits. Si cette eau avait des propriétés minérales elle les a perdues perdues car les analyses actuelles n'ont décelé aucune propriété particulière. L'eau était assurément le médium entre les pèlerins qui demandaient une guérison st la déesse Ségeta qui avait le pouvoir d'exaucer leurs demandes.


Le nymphée tel qu'il se présente aujourd'hui

Un mot mal connu ? Double cliquez dessus pour ouvrir le dictionnaire.

SCEAUX-DU-GATINAIS - 10/17

Le sanctuaire de l'eau : le nymphée

  SUITE