Cupidon
 

 ÉROS, l'Amour primordial


Éros est le plus souvent représenté comme un garçon aux ailes dorées, un arc à la main

Éros est un des tous premiers dieux, il apparaît aussitôt après Chaos et Gaïa, il est l’Amour primordial. 
Pour certains, Éros est même le premier dieu, né d'un oeuf clair, non fécondé, il n'a ni père ni mère, est à la fois mâle et femelle et porte le germe de toute chose. Ainsi, Éros donne naissance aux autres dieux. Il est la force irrésistible qui
attire les éléments opposés les uns vers les autres comme Chaos, Gaïa, le masculin et le féminin. C'est un dieu créateur, il assemble, mélange donne la vie. En unissant  Erèbe (l'obscurité) et Nyx (la nuit) qui engendrent Ether (la lumière céleste) et Héméra (le jour), Éros donne naissance au monde de la lumière.
Plus tard, il passe pour la
divinité de l'Amour, fils d'Aphrodite et d'Arès (ou Hermès). C'est alors un petit enfant malin et pervers, en quête de victimes nouvelles, hommes ou immortels. Il transperce les cœurs, avec les flèches de son arc, pour les rendre amoureux, noue et dénoue les intrigues. Il accompagne Aphrodite dans son cortège avec Hébé, Harmonie, les Grâces et Persuasion qui devait convaincre les jeunes filles de se donner à l'amour.
Éros, dieu de la passion, est aussi souvent associé à
Psyché, c'est le thème du tableau. Voir le mythe de Psyché.

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact