Le Parthénon 13/41 : la frise des Panathénées 1


P20

Page 21 - ATHÈNES : l'Acropole 18/58 - Le Parthénon 13/41 : la frise des Panathénées 1/28


 P22

      Les Panathénées sont les fêtes en l'honneur de la déesse de la cité : Athéna. Tous les quatre ans, ces fêtes prennent un éclat particulier (les Grandes Panathénées). Pendant les trois premiers jours, les Athéniens organisent des concours sportifs et musicaux. Le quatrième jour, un long cortège emprunte la voie sacrée, il part du Céramique, traverse l'agora et gravit les pentes de l'Acropole voir le plan; des jeunes filles (les Ergastines) apportent, pour revêtir la vieille statue en bois d'Athéna, le péplos, une tunique sacrée tissée par les arrhéphores (fillettes choisies dans la bonne société athénienne).
     Cette frise des Panathénées a été exécutée sous la direction du plus grand sculpteur : Phidias. Ces sculptures sont considérées comme
un des plus grands chefs-d'œuvre de tous les temps.
     Aujourd'hui, il ne reste plus de plaques originales sur le Parthénon, les dernières qui se trouvaient sur le côté ouest ont été retirées récemment et placées au nouveau musée de l'Acropole, elles sont remplacées en ce moment (2010) progressivement par des moulages (voir la photo plus bas). Deux photos, ci-dessous, de 1981 et 1982, montrent ces plaques lorsqu'elles étaient encore en place..
     Les autres plaques sont dispersées : une vingtaine se trouve au musée de l'Acropole, une au Louvre, à Paris, et le reste (la plus grande partie) au British Museum, à Londres. Voir la page du musée de l'Acropole.

.


Les cavaliers se préparent pour la procession, certains sont déjà sur leur cheval (photo 1982)


Photo 1981 : les originaux sont encore en place


Photo 06/2009, même scène : mais les moulages ont remplacé les originaux


Phidias faisant visiter la frise des Panathénées à ses amis
De gauche à droite : Socrate, Alcibiade, Phidias, Périclès et son amie Aspasie
Peinture de Lawrence Alma-Tadema (1868)
Cliquer pour agrandir.


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact