L'attique


P1

Page 2 - ATHÈNES : une cité en Grèce 2/3 - L'Attique


 P3

     Au Vème siècle av JC, période d'apogée, Athènes est la cité la plus prestigieuse de Grèce, son territoire s'appelle l'Attique : c'est une péninsule de 2650 km2 qui s'avance dans la mer Egée et qui compte environ 300 000 habitants. Ce sont ses victoires dans les guerres médiques qui lui ont donné la puissance militaire, mais son territoire possède aussi des richesses : les mines d'argent du Laurion et le beau marbre du Pentélique. Le commerce maritime contribue également à la puissance de la cité; son port, Le Pirée, permet des échanges actifs. Athènes exporte du marbre, des produits artisanaux (armes, poteries) et quelques excédents agricoles : huile, vin. Ces liquides sont expédiés dans des vases de terre cuite : la céramique, d'où l'importance à Athènes du métier de potier. Mais le plus beau métier pour les Grecs est agriculteur, toutefois, seuls les citoyens (ceux qui sont nés de père et mère athéniens) ont le droit de posséder la terre. Malgré cet amour de la terre, la cité ne peut se suffire à elle-même en céréales, elle doit importer du blé; certaines matières premières manquent aussi : bois, métaux.

L'ATTIQUE : LE TERRITOIRE DE LA CITE DES ATHENIENS


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact