Le musée de l'Acropole

P3 Sounion

ATHÈNES : le musée de l'Acropole 1/64


P2 musée de l'Acropole

      Après la visite de l'Acropole, la visite de son musée s'impose (billet d'ailleurs groupé), il renferme, en plus des caryatides et d'une partie de la frise des Panathénées, des sculptures et autres objets remarquables.
      L'ancien musée de l'Acropole (construit de 1865 à 1874) se trouvait sur l'Acropole elle-même, au sud-est.
     Après les
fouilles du professeur Kavvadias, à la fin du XIXe siècle, il s'avéra que le bâtiment, avec ses 800 m2 était insuffisant ; sa reconstruction commença seulement après la deuxième guerre mondiale et la réouverture s'effectua par tranches entre 1956 et 1961. Mais dès les années 1970, le musée montra ses limites et le premier Ministre de l'époque, Konstantínos Karamanlís, en septembre 1976, décida la construction d'un nouveau bâtiment à l'emplacement qui est le sien maintenant. Dans un premier temps, ce projet échoua et en 1989, Mélina Mercouri le relança dans le cadre de sa campagne pour le retour des marbres du Parthénon en Grèce, mais c'est seulement en septembre 2003 que le chantier débuta.

L'entrée de l'ancien musée

La chouette, animal favori d'Athéna, veillait sur les trésors du musée. Sur toutes les monnaies d'argent d'Athènes (et dans tout son Empire) on trouvait les effigies de la chouette et d'Athéna.

     Le nouveau musée de l'Acropole, ouvert au public depuis juillet 2009, se trouve en contrebas de l'Acropole, près du théâtre de Dionysos (photos maintenant interdites). Il a une surface d'exposition de 14 000 m2.


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact