Nouvelle page 2
 

P 1/3 : SELINONTE : des ruines impressionnantes

Sélinonte tire son nom de la plante "sélinon", sorte de persil sauvage ou de céleri, choisie comme emblème de la ville et frappée sur les monnaies, mais la ville est aussi bordée d'un fleuve nommé "Sélinos". La cité fut fondée en 628 av JC par les habitants de Mégara. La ville devint rapidement prospère et chercha à assujettir Ségeste pour avoir un débouché sur la mer Tyrrhénienne, ce qui provoqua l'intervention des Carthaginois et des Athéniens. Alliée à Carthage jusqu'à la bataille d'Himère (-480), Sélinonte devient ensuite une fidèle alliée de Syracuse. En 409 av JC, Hannibal assiège Sélinonte, la ville est prise et saccagée, 16000 personnes périssent et 5000 autres sont prisonnières. Les temples sont pillés et la ville définitivement détruite en 250 av JC lors de la première guerre punique. Toutefois, on s'explique mal la raison de cette ruine totale du site.  

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact