Festos
FESTOS (PHAESTOS, PHAISTOS)

Festos, citée par Homère, est l'une des plus anciennes cités de la Crète, elle est occupée depuis l'époque néolithique (3000 av JC). Vers 1900 av JC, un premier palais est construit, il est détruit par un tremblement de terre vers 1700 av JC. Les vestiges que nous voyons aujourd'hui appartiennent au second palais construit après le tremblement de terre sur le même emplacement. Festos est finalement détruite par la ville de Gortyne vers le milieu du IIème siècle av JC. Epiménide, l'un des sept sages de l'Antiquité, est originaire de Festos.
Le site archéologique de Festos est le deuxième de Crète (après Cnossos), le palais a la même histoire que celui de Cnossos, mais il est moins vaste, toutefois les bâtiments furent construits avec plus de soin et avec des matériaux de meilleure qualité (il n'y a pas eu de restaurations abusives comme à Cnossos).
Comme tous les palais crétois, le plan est complexe
(les N° renvoient au plan)
De la cour dallée (1), on accède à la cour ouest (3), également dallée, 6 mètres plus bas par un escalier. Au nord de cette cour, on trouve les 8 gradins du théâtre (2 ) (photo 5). Un corridor processionnel, légèrement surélevé, traverse les 2 cours et le théâtre, il conduit jusqu'au palais. Au milieu de la cour ouest, le corridor se ramifie vers l'ouest (4) où se trouvent des puits circulaires (photos 6 et 7).
Un grand escalier (photo 8), large de 14 mètres, a des marches légèrement incurvées pour empêcher l'eau de stagner, il conduit aux propylées (6). Un étroit escalier (8) mène au vestibule dallé (9) des magasins (11) qui contiennent des grandes jarres (photos 9 à 12  ). Le vestibule conduit à la grande cour centrale (12) (photo 14) qui permet d'accéder aux différentes parties du palais : aile ouest (13, 14, 15), aile est (17, 18), aile nord (entrée 19) qui rassemble les appartement royaux : le mégaron de la reine (25) (photo 13 ), le mégaron du roi (27), le sol était revêtu d'albâtre et les murs ornés de fresques. C'est dans la pièce 28 qu'on a trouvé le célèbre disque de Festos (photo 15).

Cliquez sur le plan du palais pour l'agrandir.

1 paysage Festos 2 3 4 le site de Festos
5 le théâtre 6 Les puits 7 Les puits  8 le grand escalier

9  magasin

10 magasin

11 magasin

12 magasin

13 la grande cour dallée

14 Le mégaron de la reine : composé d'une salle tripartite à colonnes, éclairée par un puits de lumière. L'escalier devait conduire à la chambre de la reine, à l'étage.

 

15 Le Disque de Phaestos (160 mm de diamètre et 20 mm d'épaisseur), musée d'Héraklion, il a été découvert en 1908 par Luigi Pernier. un archéologue italien.
Pour en savoir plus sur ce disque 

A l'époque paléopalatiale (1900-1700 av JC), l'écriture passe des idéogrammes aux hiéroglyphes, avec des images et des incisions stylisées. La découverte la plus importante pour l'écriture hiéroglyphique est le disque de Festos qui date de vers 1700, 1600 av JC. Il est fabriqué en terre cuite et le texte est imprimé sur les deux faces, en spirale, de la périphérie vers le centre. Les signes ont été imprimés dans l'argile humide à l'aide de sceaux mobiles représentant des formes humaines et des objets de la vie quotidienne (outils, membres, récipients, animaux, armes, plantes...). On dénombre 241 signes de 45 types différents, répartis par groupes de 2 à 7 signes et séparés par des lignes verticales. Ce disque est un objet sacré mais personne jusqu'ici n'a réussi à le déchiffrer.

Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur:Contact