Aphrodisias
APHRODISIAS, une cité bien nommée - 25 PAGES.

suite

Aphrodisias est installée dans la plaine fertile du Dandalaz au milieu des amandiers, des peupliers et des grenadiers. Des montagnes boisées entourent la ville.
Le site fut habité dès le IIIème millénaire av JC mais la cité naît véritablement au VIIème siècle av JC avec l'installation du culte de la belle
Aphrodite, déesse de l'amour, de la nature et de l'abondance. Tout comme Artémis a fait la richesse d'Ephèse, Aphrodite a fait celle d'Aphrodisias. Grand centre de pèlerinage, capitale de la Carie à l'époque romaine, Aphrodisias devint centre d'une école de philosophie et surtout d'une grande école de sculpture, bénéficiant de nombreuses carrières de marbre à proximité. Ses artistes développèrent un style original : idéalisation du visage, souci du réalisme dans le modelé du corps et même un certain maniérisme dans les expressions des mains et des drapés compliqués. Les sculpteurs recevaient des commandes de tout le bassin méditerranéen : chapiteaux, reliefs, médaillons... ils étaient si réputés qu'ils apposaient leurs signatures sur leurs oeuvres. La réputation du marbre d'Aphrodisias dura jusqu'à la Renaissance.
Rome accorda l'autonomie à Aphrodisias et l'exonéra d'impôt en 39 av JC. Entre 350 et 360, un violent tremblement de terre modifia les nappes d'eaux souterraines ce qui provoqua l'inondation de la cité et la dévasta.
Au IVème siècle, les Byzantins eurent du mal à implanter le christianisme, ils rebaptisèrent la ville "Stavropolis", la ville de la croix. Le temple d'Aphrodite fut transformé en église et la ville devint   évêché. Pour effacer le souvenir d'Aphrodite, Constantin  n'hésita pas à détruire les plus beaux monuments pour édifier des remparts qui ne résisteront ni aux raids seldjoukides, ni aux Turcs.
Dans les années 640-641, sous le règne de l'empereur Héraclius, un violent tremblement de terre l'acheva. Tamerlan la ruinera à nouveau en 1402. Un petit village, Geyre, s'installera sur ses ruines, il sera détruit en 1956 par un séisme ce qui permettra aux archéologues de commencer les fouilles.
F11 pour une navigation plein écran.

suite


Compte tenu des nombreux piratages du site, le click droit pour le copiage du texte et des images est dorénavant interdit. Site sous copyright.
Les élèves peuvent cependant récupérer les images à l'aide d'une copie d'écran pour leurs travaux pédagogiques non lucratifs et non publiables, y compris sur Internet.
Pour tout autre usage, contacter l'auteur : contact